lundi 19 novembre 2018
Accueil / Avis divers / Avis de recrutement / APPEL A CANDIDATURE | ADMINISTRATEUR-COMPTABLE/CHEF COMPTABLE

APPEL A CANDIDATURE | ADMINISTRATEUR-COMPTABLE/CHEF COMPTABLE

 

République d’Haïti

Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement

APPEL A CANDIDATURE

Titre: ADMINISTRATEUR-COMPTABLE/CHEF COMPTABLE) Date Limite d’acceptation:  

27 août 2018

  1. Contexte

La Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA) est en cours de réorganisation  de ses différents organes, dont  la Direction Financière, récemment mise en place, mais qui n’est pas encore dotée du personnel nécessaire et adéquat  devant travailler dans la gestion financière des différentes ramifications en opération. A cet égard, un programme d’aménagement du système comptable est visé, en vue de faciliter la combinaison et l’harmonisation  de la gestion comptable avec la gestion budgétaire par la révision appropriée du paramétrage du logiciel Accpac qui est actuellement en exploitation par source de financement, séparée pour les différents programmes. Ce projet de révision du système comptable actuel est sur le point de démarrer. Entre-temps, la systématisation de la comptabilité dans cinq  CTE pilotes est en phase d’expérimentation, suite à l’installation du logiciel Quick books pour la saisie et le traitement des données comptables.

Dans le cadre de cette réorganisation, il est impératif de renforcer la Direction Financière en pourvoyant son Département Comptable d’un  Administrateur-Comptable/Chef Comptable qui devra assumer ce poste de manière efficace et efficiente en agissant positivement  sur les délais réels des livrables. En fait, l’Administrateur-Comptable/Chef Comptable participera au contrôle et à la validation de toutes les transactions financières et comptables de la DINEPA, participera à l’analyse des informations financières soumises par les OREPA. Il aidera aussi à l’élaboration de tout rapport financier nécessaire à des prises de décisions importantes pour la bonne marche de l’institution.

 

Dans cette optique, la DINEPA se propose de recruter un Expert-comptable  rompu en la matière, et en mesure de produire, d’analyser, de vérifier et d’interpréter des données financières utiles à des intéressés différents, tout en s’s’acquittant de toutes les tâches consignées dans  les présents Termes de Référence. 

  1. Lien Organisationnel 

Sous la supervision du Directeur Financier, le Chef comptable aura pour tâches :

  • de superviser l’ensemble des comptables centraux et déconcentrés ;
  • de suivre et valider leurs opérations, et d’aider le Directeur  Financier dans l’analyse et l’interprétation  des informations consignées dans les états financiers et les  rapports financiers  soumis par chaque OREPA pour sa juridiction ou par les services centraux ;
  • de partager ses expériences avec ses collaborateurs immédiats, de répondre à leurs questionnements techniques, notamment en terme d’imputation de comptes, et de façon générale de prodiguer des conseils aux structures de projet et aux structures fonctionnelles centrales et déconcentrées  sur les plans administratif, financier, comptable et commercial ;
  • de  produire des rapports périodiques de suivi par sources de financement, sur demande du Directeur Général, du Coordonnateur du programme, du Bailleur de Fonds et des Instances Etatiques ;
  • de préparer les situations trimestrielles de suivi et de réalisation de la consommation du budget, quelles que soient les sources de financement des dépenses ;
  • de participer à la préparation d’Etats Financiers  « consolidés » du Secteur (OREPA et DINEPA) ;
  • de participer à des visites de contrôles impromptus et inopinés des OREPA, des CTE, des CAEPA et de OP.
  1. Tâches et Responsabilités spécifiques

 Le Chef comptable aura en particulier à  assumer les tâches et responsabilités suivantes :

  • Vérifier et assurer la fiabilité des informations générées par le système, et questionner l’exactitude, la cohérence et le contenu des rapports et états financiers soumis par les Comptables des différents projets d’appui à la DINEPA ou aux OREPA.
  • Apprécier et contribuer à améliorer, si besoin est, le fonctionnement du système comptable, les méthodes comptables utilisées et l’environnement de travail des comptables au niveau de la DINEPA, des structures de projet d’appui et des  OREPA, tout en ayant soin de proposer des pistes d’amélioration, dans la mesure du possible; être en appui au Directeur Financier pour ce qui concerne le démarrage des travaux de réaménagement du système comptable sur ACCPAC  via un nouveau paramétrage, en y intégrant tous les projets quelle que soit la source de financement (y compris les dépenses financées par le Trésor public et par les ressources propres du secteur); un format unique de présentation de présentation des situations comptables et budgétaires sera établi, regroupant en un document unifié le suivi de toutes les dépenses, quelles que soient leurs sources de financement. Ce format unique n’exclura pas la possibilité de produire aussi à partir du même système des situations par sources de financement, selon des formats spécifiques aux PTF, comme le permet Accpac.
  • Vérifier et contrôler en temps réel le respect des procédures relatives aux opérations comptables (engagements, ordonnancements ou décaissements) saisies par tous les comptables de la DINEPA, voire par ceux des OREPA :
    • en tenant compte du dispositif de contrôle (manuel de procédures administratives, financières, comptables en application à la DINEPA, et de celui des OREPA, sans omettre les manuels d’opérations des bailleurs) ;
    • en veiller au respect des normes et procédures comptables en vigueur pour toutes les dépenses ;
    • en s’assurant du respect systématique des directives harmonisées des bailleurs dans le cadre de dépenses financées par eux (les PTF) ;
    • en s’assurant que toutes les dépenses, inclusivement celles sur Trésor et sur ressources propres, sont saisies sur le logiciel comptable ;
    • en vérifiant la saisie des transactions comptables qui sont supportées par des pièces justificatives classées en bonne et due forme au niveau des projets ,des OREPA et de la DINEPA;
    • en s’assurant de la bonne imputation des transactions dans les rubriques appropriées;
    • en s’assurant de l’imputation analytique de toute dépense à un des codes d’activités du BPO (budget programme par objectif, qui est le cadre de référence de toute dépense programmée et budgétisée dans le secteur) en lien avec le responsable du BPO de la DINEPA rattaché au Coordonateur Général de la DINEPA ;
    • en s’assurant des imputations analytiques de toutes les dépenses par composantes, sous composantes ou autres, selon le vœu des PTF ;
    • en s’assurant de la bonne utilisation des Fonds quelle que soit leur provenance;
    • en révisant périodiquement les pièces justificatives en support aux chèques, aux virements bancaires et aux requêtes de paiement direct ;
    • en facilitant la préparation des chèques dans un délai raisonnable ;
    • en vérifiant les feuilles de paie du personnel payés par les projets et les documents nécessaires à l’acquisition de biens ou de services ;
    • en veillant, lors de l’exécution du payroll, au prélèvement et au paiement des taxes ;
    • en vérifiant la conciliation bancaire des comptes ;
    • en examinant la conformité des pièces nécessaires avant l’émission d’un chèque ;
    • en participant, chaque fois qu’il est possible, aux activités visant la bonne marche de l’institution.
  • En outre, il aura la responsabilité de préparer, à partir du module de consolidation d’Accpac, les projets de rapports mensuels de dépenses pour comparaison au budget. Ces situations seront établies globalement, et par sources de financement. En outre, chaque trimestre, elles seront établies par Objectif, résultat et groupes d’activités du BPO, de façon consolidée, par sous-secteur, et par OREPA, afin d’alimenter les réunions de suivi d’avancement trimestriel et de repérer rapidement les budgets en sous-consommation, et de les signaler en réunions de suivi trimestriel, comme symptômes de difficultés d’exécution techniques, afin que les causes puissent en être analysées et remédiées.
  • Concernant les CTE, les OP et CAEPA, il pourra être appelé, en complément de ses activités de chef comptable de la DINEPA et des OREPA, à :
  • vérifier la régularité du traitement des comptes des CTE, OP et CAEPA, et de leurs rapports comptables et financiers,
  • vérifier le respect de l’application des normes et procédures comptables par les comptables des CTE,
  • vérifier les états financiers transmis par les comptables des CTE, leur régularité et leur conformité, évaluer la séquence des quittances de paiement au niveau des CTE et la régularité de leur enregistrement dans les livres comptables et dans le compte auxiliaire des Abonnés ;
    • veiller à ce que les dépenses (y compris de personnel) payées directement par la DINEPA ou les OREPA, y compris via des projets et qui sont en fait des dépenses faites pour le compte des CTE, ne soient pas comptabilisées en tant que charges de la DINEPA ou des OREPA, mais le soient dans les comptes de charges des CTE afin de ne pas fausser les comptes des uns et des autres, et veiller à ce que pour cela les justificatifs soient transmis en temps voulu aux comptables des CTE, veiller à ce que les redevances que les CTE ont à verser sur les recettes soient calculées convenablement et versées régulièrement sur les comptes prévus à cet effet, et enregistrées correctement en comptabilité;
    • recueillir de la Direction du Budget les rapports mensuels de suivi financier et technique soumis par les OREPA, suite à l’analyse et au traitement du rapport de suivi reçu des CTE et OP/CAEPA ; et vérifier sur ces fiches que les redevances sont en adéquation avec les recettes.
  • En outre, il pourra être amené à contribuer avec le Directeur Financier, à élaborer des projets de rapports périodiques sur les indicateurs financiers de l’ensemble des CTE.

Il pourra également être amené à apporter un appui aux responsables de la délégation de la gestion du service, par l’analyse de leurs comptes d’exploitation prévisionnels.

  1. Compétences, connaissances et habilités requises 
  • Détenir au moins une licence en sciences comptables, complété par un diplôme d’expertise ou un diplôme en Finance ou en gestion, délivré par une institution reconnue ;
  • Avoir une expérience éprouvée d’au moins cinq (5) ans de préférence dans un cabinet d’expertise comptable ou en tant que comptable d’une grande structure, et avoir une expérience dans au moins trois des domaines suivants : comptabilité analytique, finance, analyse financière, audit externe, audit interne ou contrôle de gestion. Un plus significatif serait d’avoir au moins deux (2) années d’expériences dans les projets de développement financés par les bailleurs de fonds et particulièrement par la BID, l’AECID ou la BM ;
  • Être capable d’entretenir des Relations Humaines et de travailler en équipe et de façon assidue et sous pression;
  • Savoir définir les priorités et en assurer le suivi dans son champ d’activités ;
  • Être en mesure de travailler sous pression et en situation difficile ;
  • Être en mesure de se déplacer à travers les villes de province ;
  • Être respectueux, intègre, méticuleux et méthodique ;
  • Être en mesure de se conformer aux dispositions du code d’éthique de l’institution et d’exécuter son travail avec intégrité et professionnalisme ;
  • Avoir une bonne communication orale et écrite en français et en créole ;
  • Avoir la capacité d’analyser et d’interpréter aisément les documents financiers (États Financiers, rapports financiers, offres financières des soumissionnaires, la pertinence des dépenses, analyse coût/bénéfice, études de faisabilité financière d’un projet, analyse de la rentabilité financière d’une institution œuvrant dans le secteur de l’Eau et de l’Assainissement, ratio d’endettement, ratio de liquidité, etc.);
  • Avoir une bonne capacité d’analyse et d’interprétation des données comptables et financières ;
  • Connaître les procédures de financement de projets suivis par les institutions financières internationales dont la Banque Interaméricaine de Développement (BID), l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) et la Banque Mondiale ou prouver la capacité de les maîtriser très rapidement ;
  • Maîtriser et avoir utilisé au moins un logiciel de comptabilité – la maitrise d’ACCPAC est un plus ;
  • Maîtriser Word, Excel, Access et PowerPoint ;
  • Avoir l’esprit d’initiative, de flexibilité et de sens de responsabilité ;
  • Faire preuve de discrétion et de bonne tenue.

 

Ø  Dossier de candidature à envoyer à:
Par courrier physique: DIRECTION NATIONALE DE L’EAU POTABLE ET DE L’ASSAINISSEMENT :

4, angle rue Métellus et route Ibo Lélé.

Pétion-ville, Haïti.

 

Prière de noter sur l’enveloppe :

«Administrateur-Comptable/Chef comptable de la DINEPA  »

 

Par courrier électronique: •    [email protected]

•     [email protected]

 

Prière de noter comme sujet :

 «Administrateur-Comptable/Chef comptable de la DINEPA   »

 

A noter que tous les fichiers doivent être soumis en format pdf.

 

  • Les candidats sont priés de soumettre un CV, une lettre de motivation en notifiant le poste souhaité  et 3 références aux adresses courriels ci-dessus (Obligatoires) La DINEPA n’acceptera pas d’appels téléphoniques à ce sujet.
  • Les candidats sélectionnés seront contactés pour des entretiens, des informations supplémentaires et/ou un test d’évaluation écrite.
  • Le poste est basé au siège de la DINEPA.

 

Le Dossier ne sera pas pris en compte sans la soumission du « Diplôme de licence »

 

 

Guito EDOUARD

Directeur Général

About DINEPA HT

Consultez aussi

APPEL A CANDIDATURE|ASSISTANTE ADMINISTRATIVE

  République d’Haïti Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement APPEL A CANDIDATURE Titre: ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *