samedi 23 septembre 2017
Accueil / Archives / Discours prononcé par le DG de la DINEPA à l’occasion du lancement de la Campagne Nationale de l’Assainissement en Haïti.

Discours prononcé par le DG de la DINEPA à l’occasion du lancement de la Campagne Nationale de l’Assainissement en Haïti.

Mesdames et Messieurs les Directeurs des Services concernés par le secteur de l’assainissement ;

Mesdames et Messieurs les Représentants des Partenaires au développement.

Mesdames et Messieurs les Intervenants

Mesdames et messieurs les Participants,

C’est un véritable plaisir pour moi  que de me retrouver parmi vous, ce matin, pour l’ouverture de cet Atelier de travail sur le lancement de la Campagne Nationale de l’Assainissement. Je vous souhaite la bienvenue et vous remercie pour votre disponibilité.

Mesdames et messieurs,

La thématique de l’Assainissement liquide dans les pays en développement bénéficie malheureusement encore de trop peu d’attention et d’investissement. Fort de ce constat, elle a été mise au premier plan par l’ONU qui nous rappelle que l’assainissement liquide reste une priorité d’action pour l’amélioration des conditions de vie des populations en faisant de 2008 l’Année Internationale de l’Assainissement. Et, pour reprendre les propres termes du Secrétaire General de l’ONU, Ban Ki-moon, en cette occasion, et je cite :

 «  Faisons en sorte que cette année soit un succès qui se traduise par des changements réels et positifs pour les milliards de personnes qui ne jouissent pas encore du progrès humain qu’est l Assainissement »

Pourtant, en Haïti, notre principal obstacle réside encore dans le fait que l’importance accordée à l’assainissement est encore minime. Intervenir dans le secteur de l’eau potable paraît bien plus noble que travailler dans la gestion des excrétas.

assistance

En effet, l’enquête de l’EMMUS 2012 révèle que 65% des ménages utilisent une source d’approvisionnement en eau améliorée contre 26% à utiliser des toilettes améliorées.

Des progrès ont sans doute été réalisés depuis suite aux actions de terrain menées par la DINEPA et ses Partenaires responsables, cependant, le message est clair, l’assainissement liquide devient une urgence sanitaire, environnementale et sociale. Des efforts importants sont donc à faire et la gestion des eaux usées et excrétas des villes, ne doit plus être traitée en parent pauvre du développement, ses bénéfices en matière de santé publique et d’environnement étant prouvés.

Aussi nous posons nous en amont. Comment mobiliser les énergies, les ressources humaines et financières et enfin l’opinion publique sur cet enjeu clé ?

Le Secrétaire General de l’ONU n’avait il pas dit :

«  J’engage la Communauté Internationale, les Etats et la Société Civile à défendre la cause de l’Assainissement avec une énergie renouvelée. »

Pourtant, les projets d’assainissement connaissent de plus en plus des difficultés liées non seulement aux questions de disponibilité financière mais aussi de bonne appropriation par la population.

Mesdames Messieurs,

J’en viens donc à notre atelier, cet atelier sur le lancement de la Campagne Nationale autour de l’Assainissement. Cette Campagne qui doit établir des couloirs de communication et aboutir au changement de comportement en faveur de l’amélioration de la qualité du cadre de vie de la population haïtienne.

Il est fondamental de donner au problème de l’assainissement toute la place qui lui revient. Il a en effet été dit et nous approuvons le fait qu’un meilleur Assainissement a des impacts positifs sur la croissance et la réduction de la pauvreté. Et, d après une étude récente menée par l’OMS, il a été établi que chaque dollar investi pour améliorer l’Assainissement génère un bénéfice de 7 dollars. Le cout économique de l’inaction, en ce sens, est donc fort pénalisant. Sans amélioration de l’Assainissement, il sera donc très difficile d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) auxquels tous les Etats se sont engagés.

La réalisation de cet Atelier pour les acteurs du Secteur doit donc apporter des éléments stratégiques concrets et enrichis par l’apport de vos expériences.

Cette Campagne Nationale devra également miser sur l’implication de nos concitoyens car au terme de cette dernière, il faudra que chaque haïtien se sente citoyen d’un pays dont il faut protéger et partager les ressources, et chacun, par ses gestes et par sa vigilance, devra apporter sa pierre à l’établissement d’un modèle de vie empreint de responsabilité.

Aussi je vous invite à vous impliquer pleinement durant ces deux jours. Je suis convaincu que du foisonnement des idées naîtra une feuille route devant aboutir à l’atteinte des objectifs fixés pour l’assainissement en Haïti.

Mesdames et Messieurs,

En vous remerciant encore une fois, pour avoir répondu favorablement à l’invitation, je vous souhaite une bonne journée de travail autour du lancement de cette campagne d’assainissement.

Merci.

 Les Palmes, Pétion-Ville le 02 juin 2014

Consultez aussi

Journée mondiale de l’EAU 2016, la DINEPA marque l’événement à travers ses structures régionales

Depuis 1992, est célébrée le 22 mars de chaque année, la Journée mondiale de l’eau. ...