lundi 9 décembre 2019
Accueil / A la une / VERS L’AMELIORATION DE LA GOUVERNANCE DANS LE SOUS-SECTEUR DE L’ASSAINISSEMENT EN HAÏTI

VERS L’AMELIORATION DE LA GOUVERNANCE DANS LE SOUS-SECTEUR DE L’ASSAINISSEMENT EN HAÏTI

De la droite vers la gauche, M. Stephen LAWRENCE, Représentant Résident de la CDB
en Haïti ; M. Charles-Edouard JEAN, Coordonnateur Général de la DINEPA ; Mme. Edwidge PETIT, Directrice Assainissement.

Dans la perspective d’œuvrer à l’amélioration de la gouvernance dans le sous-secteur de l’Assainissement dans le pays, la Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA) et la Banque de Développement Caribéenne(CDB) ont conjointement organisé à la mi-septembre 2019 « l’atelier sur l’Assainissement et la Gouvernance en Haïti».

« Cet atelier multisectoriel, réalisé entre autres, pour répondre à certaines difficultés dont fait face le sous-secteur, a eu un double objectif : d’une part, poursuivre le renforcement de capacités des Cadres haïtiens, et d’autre part, l’élaboration de projets d’investissement en rapport à la gouvernance », a expliqué Charles-Édouard JEAN, Coordonnateur Général de la DINEPA.

Plus d’une soixantaine de Cadres, représentant notamment des organisations internationales, des bailleurs de Fonds (BID, Banque Mondiale, USAID,…) ; la DINEPA, le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), le Ministère de l’Environnement (MDE),  les Ministères de l’Intérieur (MICT) et de la Santé Publique (MSPP) avaient fait le déplacement.

Par ailleurs, « cet atelier de quatre (4) jours constitue une étape importante dans la préparation de la revue sectorielle conjointe du secteur de l’eau potable et de l’assainissement qui n’est autre qu’une évaluation périodique de performance par le gouvernement, en vue d’atteindre des objectifs d’accès à l’eau potable et à l’assainissement », a précisé M. Stephen LAWRENCE, Représentant Résident de la CDB en Haïti.

Les différents travaux de groupe se sont portés particulièrement sur la nécessité d’investir dans des installations sanitaires ; la protection de l’environnement et de la santé grâce à une gestion des eaux usées. Ils ont permis d’entamer l’élaboration de projets, susceptibles d’être soumis aux bailleurs de fonds. Toutefois, « pour l’amélioration réelle des conditions d’assainissement du peuple haïtien et l’atteinte de l’ODD 6, toutes les parties prenantes doivent combiner leurs efforts », selon Mme. Edwige PETIT, Directrice Assainissement de la DINEPA.

DEPARTEMENT COMMUNICATION DINEPA 
CONTACTS : (509) 3170-5516 

About DINEPA HT

Consultez aussi

Département du Centre : des localités de Cerca-la-Source, Thomassique, Lascahobas accèdent à l’eau potable

Visite d’une infrastructure hydraulique dans la commune de Thomassique Dans la perspective d’assurer l’alimentation en ...

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *